J'aime Mon écriture
Graphothérapie à Bordeaux
 
64 rue de Rigoulet, 33000 Bordeaux
 
Disponible aujourd'hui de 10h à 19h
 
 
05 36 40 04 65

Graphothérapie à Bordeaux

Contactez par mail ou par téléphone votre spécialiste de la rééducation de l'écriture

Des solutions aux difficultés d’écriture !

Magali TRISTANT, Graphothérapeute - Spécialiste de l’écriture

Votre écriture est illisibledifficile à lire et on vous le reproche. On vous dit de vous appliquer et vous n’y arrivez pas ou peu ; vous ne savez pas comment faire pour améliorer votre écriture ou cela vous demande trop de temps, d’énergie. Vous cherchez une solution pour corriger votre écriture et ne plus être pénalisé , ni entendre des reproches ! …

Noter ses devoirs est difficile

   Vous avez du mal à lire les devoirs notés dans l’agenda de votre enfant. Lui-même n’arrive pas toujours à se relire. Les devoirs écrits sont longs, fatigants et parfois source de crises et de conflits. Cela nuit à votre relation. Vous appréhendez ces moments de mise au travail écrit et vous ne savez plus comment faire.

Je n’aime pas mon écriture…

 Vous n’avez pas de difficulté particulière ; exception faite que vous n’aimez pas votre écriture. Elle vous met mal à l’aise, vous en avez honte ou presque, si bien que vous vous arrangez pour que l’on ne vous voie pas écrire, que l’on vous lise le moins possible … vous ne savez pas s’il existe des solutions.

Je suis professeur et j’ai des difficultés avec mon écriture

   Vous êtes professeur des écoles, au collège, lycée, à l’université et vous prenez beaucoup de temps pour corriger les évaluations à la main …car votre écriture est difficile à déchiffrer, même si elle est lisible comparée à certaines copies de vos élèves ou étudiants ! C’est une véritable épreuve et en attendant de passer au tout numérique, vous appréhendez d'écrire et cela vous prend trop de temps.

Soin, lisibilité, vitesse forment un tout compliqué pour mon écriture

 Votre adolescent ne parvient pas à noter tous ses cours ou terminer ses évaluations. Son écriture est difficile à lire. Son travail peu soigné. Ses professeurs font des remarques sur son écriture ou la présentation de son travail. Il en est probablement pénalisé. Ses résultats s’en ressentent. Il perd confiance en lui. Vous vous sentez démuni(e) et lorsque vous lui suggérez des solutions, il se braque ou fait semblant de les entendre et ne tente rien pour y remédier.

Ecrire = douleurs, non ?

Votre enfant, votre adolescent tient mal son crayon. Il est crispé sur son crayon. Il a mal aux doigts, à la main, au poignet, … juste après avoir écrit.

Il croit qu’écrire est forcément éprouvant et pense que c’est inutile d’insister puisqu’il n’y arrivera pas ... en plus cela lui fait mal. ! Cela vous inquiète pour sa scolarité et son avenir. Vous ne savez pas comment l’aider, ni comment soulager ses douleurs. Vous avez demandé conseils à l’équipe éducative, cherché sur la toile des solutions et vous êtes perdus face aux divergences de conseils et méthodes pour y remédier.

Tu écris aussi vite qu’un escargot …

  L’écriture de votre enfant est lisible mais trop lente. Il termine de copier les leçons pendant la récréation. Il se plaint de ne pas avoir le temps de terminer les dictées, les exercices. Les devoirs notés dans son agenda sont incomplets. Il n’aime pas écrire. Il se décourage. Il n’a pas toujours envie d’aller à l’école. Vous sentez que cela pèse sur son moral. Vous avez essayé de l’aider, d’insister, de le complimenter quand il y arrive mieux mais cela ne tient pas dans la durée, vous ne savez pas comment faire.

Choisir entre lisibilité et vitesse d’écriture n’est pas une fatalité

   L’écriture de votre enfant ou de votre adolescent est soit lisible mais trop lente, soit rapide mais  illisible (pour ceux qui n'ont pas l'habitude de le lire) . Vous voyez des annotations dans ses cahiers, ses devoirs :

« c’est illisible », « applique-toi !», «écris plus vite». Ces remarques le blessent, même s’il ne le formule pas. Il manifeste une certaine anxiété face à la demande scolaire. C’est difficile de ne pas pouvoir l’aider à surmonter cette difficulté, qui empiète sur son bien-être global.

Toutes les situations évoquées précédemment sont fréquentes et nombreuses sont les solutions permettant de faire face à ces problématiques. Des solutions pérennes existent et nous, Graphothérapeutes de l’AGAME, vous invitons à ouvrir la porte d’un cabinet de graphothérapie.

 

 

Les bénéfices d’une rééducation de l’écriture sont très souvent :

  • La confiance en soi retrouvée
  • La Lisibilité de son écriture
  • Une vitesse augmentéemaîtrisée (avec maintien de la lisibilté)
  • La découverte du plaisir d’écrire et du champ des possibles
  • Une meilleure appréhension face aux apprentissages même dans les matières les moins appréciées

Et d’autres bénéfices qui rejaillissent globalement sur la personne et son, entourage.

Bienvenue sur le site de Magali Tristant

Je suis Magali Tristant, Graphothérapeute certifiée par le CNPG et membre de l'AGAME

(Association des Graphothérapeutes Approche Multiple Européens).

Je suis spécialisée dans la rééducation de l'écriture des enfants, adolescents et adultes.

Que votre écriture soit illisible, lente, douloureuse, que vous soyez dysgraphique, HPI, HP ou non, je vous accompagne vers votre "belle écriture", vous laissez aller à votre mouvement personnel, acquérir son rythme, le vôtre, qui n'appartient à nul autre et découvrir le plaisir de la trace écrite et réaliser que, oui  "J'aime Mon écrirure !"

Atelier "écriture & jeux" mercredi 3 janvier 2024 : COMPLET !
RdV pour la prochaine session au Printemps.
Informations et inscription par mail de préférence.

Les accompagnements de votre spécialiste de l'écriture à Bordeaux

A quoi sert l’écriture alors que nous utilisons le numérique au quotidien dans nos vies d’adulte ?

L’écriture manuscrite est-elle amenée à disparaître au profit du tout numérique ? 

Cette question légitime sur l’avenir de l’écriture manuscrite revient régulièrement au moment du bilan de l’écriture.

« A quoi cela me servira de savoir bien écrire alors que, plus tard, j’utiliserais l’ordinateur, mon smartphone ou peut-être même seulement ma voix qui dictera ? Alors oui, Madame la rééducatrice de l’écriture : pourquoi écrire ? »

Intuitivement, et je sais ne pas être la seule, à préférer écrire au stylo avant de passer sur ordinateur. J’ai constaté aussi que tout travail nécessitant une réflexion en était facilité par l’écriture ou des schémas faits « à la main ». Je fais d’ailleurs le parallèle avec le musicien et son instrument, ou un cuisinier et ses outils. Avant de les numériser ou d’entrer dans l’industrialisation, le professionnel teste et réfléchit avec sa tête et son corps.

Qu’en disent les professionnels rééducateurs de l'écriture ?

Dans le livre « La rééducation de l’écriture de l’enfant et de l’adolescent » de mesdames Chantal Thoulon-Page et Florence de Montesquieu, deux graphothérapeutes de renom, la préface est signée par le professeur Olivier Revol, neuropsychiatre, pédopsychiatre, Chef de service du Centre de Référence des troubles de l’apprentissage à l’Hôpital Neurologique de Lyon. Cet imminent spécialiste de l’accompagnement des enfants HPI ou surdoués, cite les avantages d’une écriture « manuscrite » sur l’écriture » « tapuscrite » dont voici un extrait :

« Écrire un mot joue un rôle important dans sa reconnaissance et sa mémorisation. La formation de chaque lettre exige un mouvement spécifique, qui active une zone particulière du cerveau et crée des  connexions précieuses pour les autres fonctions cognitives (lecture, orthographe, mémorisation, …). Le geste graphique favorise ainsi les apprentissages, à la différence de l’utilisation du clavier, plus robotisée …l’acte d’écrire est chargé de symboles. C’est une trace qu’on laisse, un reflet indélébile de ce que nous sommes, … C’est aussi la projection plus ou moins consciente de notre personnalité … Lorsque nous écrivons à la main, le cheminement de notre pensée reste gravé : repris, raturé, peut-être même effacé … mais toujours bien présent dans notre esprit … ».

Son message est clair, l’écriture manuscrite comparée à l’écriture « tapuscrite » favorise les apprentissages et laisse une trace a minima dans notre esprit.

Graphothérapeute, rééducatrice de l’écriture, certifiée CNPG et membre de l’AGAME (Association des Graphothérapeutes Approche Plurielle Européens)

Petite histoire sur l’écriture avant de jeter stylos et cahiers !

Petite histoire sur l’écriture avant de jeter stylos et cahiers !

Comme le rappellent les auteures du manuel de référence cité ci-dessus, « une belle écriture a été pendant des siècles, et dans le monde entier, un critère de qualité, témoin de l’ascension intellectuelle et sociale de la nation. Dans les années 1950, l’écriture devient alors soudain la « science des ânes » au profit des mathématiques et de l’expression orale. Et que l’on ne s’inquiéta pas alors de la dégradation concomitante de l’orthographe et de la compréhension du texte.

L’usage du traitement de texte se répandit aussi laissant croire que l’écriture manuscrite n’était plus indispensable à la réussite de l’enfant ».

Aujourd’hui, nous savons que la lecture et l’écriture sont étroitement liées, des études ont également mis en lumière l’activité cérébrale engendrée par l’écriture manuscrite qui permettrait une meilleure assimilation et mémorisation que si cela avait été tapé sur un clavier d’ordinateur. De cela, à titre personnel et de par mon expérience professionnelle dans la rééducation de l’écriture et l’aide en orthographe, j’en suis convaincue et vous invite en à faire le test que vous soyez au travail, à l’université ou plus jeune.

ECRITURE MANUSCRITE ou NUMÉRIQUE.: PEUT-ON CHOISIR ENTRE DIFFÉRENTES FORMES D’ÉCRITURE ?

L’écriture reste un outil de sélection

Au cabinet comme dans les écoles où je me déplace pour rééduquer l’écriture, je n’ai pas d’enfants qui ne pâtissent pas d’une écriture illisible ou lente. La douleur est encore un autre sujet, souvent les petits n’ont même pas conscience des douleurs qu’ils ont.

Un élève qui a une écriture illisible et/ou lente sera à un moment donné pénalisé parfois même lourdement dans sa scolarité.

Il est toujours temps de se rééduquer. Rares sont les personnes qui ne peuvent pas retrouver ou découvrir une écriture lisible et à un rythme convenable, sans aucune douleur.

Bienvenue dans le monde de la Graphothérapie !

L’écriture reste un outil de sélection

Bienvenue dans l’aventure de la découverte de votre écriture !

Vous pouvez me contacter pour échanger par téléphone afin de regarder ensemble s'il est pertinent de se rencontrer pour un bilan.

Votre graphothérapeute à Bordeaux

Envoyé !

Erreur serveur

Réalisation & référencement Simplébo   |   En partenariat avec SMOÖS.   |   Site référencé sur Bonjour les Pros

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.